étoiles cendrées

Témoin d’une plaine océanique après une résonance de mondes

terre pure d’un instant ouvert

Une passerelle de silence entre matrices et voix

s’accorde une conscience réelle sur le fil d’un magique continent

Au-delà des partances

l’amour allé et venu de sous-bois humides

filtre des étoiles cendrées que le vent cristallise

Une variation phonétique sous une peau de compassion

d’une intelligence solaire comme l’eau se souvient

de cette empathie architecturale

je songe sur le quantique des rivages à ce chemin indéfinissable

comme le sable sous les paupières toujours d’autrefois

Aurais-je peur des hologrammes de la forêt

à saisir le premier glaive de mes ressacs

4 réflexions sur “étoiles cendrées

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s